La CNV : qu’est-ce que c’est ?

Lundi 19 avril 2010, par Isabelle Padovani // Présentation

La Communication NonViolente ou CNV est selon son créateur, Marshall B. Rosenberg, « Le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d’en faire autant »

Nous avons tous expérimenté des manières joyeuses et authentiques d’être en relation avec nous-mêmes et avec les autres. Nous vivons également des situations moins satisfaisantes où nous sommes en conflit, où nous n’arrivons pas à nous exprimer clairement, où nous doutons de notre capacité à créer du lien et à trouver avec l’autre une relation harmonieuse et constructive. Le processus de la Communication NonViolente mis au point par Marshall B. Rosenberg, nous permet de :
- repérer ce qui, dans notre manière de penser et de communiquer, bloque et génère la violence ou, au contraire facilite la communication et désamorce les conflits
- développer nos capacités à clarifier ce que nous vivons et à exprimer des demandes claires
- apprendre à « décoder » l’agressivité de manière à rétablir ou instaurer un dialogue où chacun se sent reconnu La CNV propose une manière de communiquer simple et concrète par laquelle chacun prend soin de ses besoins et trouve aussi plaisir à satisfaire les besoins des autres. Elle réveille le plaisir naturel de coopérer, que ce soit en milieu professionnel, social ou familial.

La CNV nous aide à nous mettre en lien avec ce qui est vivant en nous et dans les autres, instant par instant ; avec ce que nous ou les autres pourrions faire pour nous rendre la vie plus belle, tout en ayant conscience de ce qui peut faire obstacle à notre façon naturelle de donner et de recevoir. La CNV nous invite à reconsidérer notre façon de nous exprimer, d’écouter et de résoudre les conflits, en plaçant notre conscience sur ce que nous observons, sur ce que nous ressentons, sur ce dont nous avons besoin et sur ce que nous demandons. Le langage de la Communication NonViolente éveille notre capacité à nous montrer empathiques et vrais, on l’appelle parfois « la langue du cœur ».

La CNV est plus qu’un processus ou un langage : c’est une invitation permanente à concentrer notre attention là où nous avons le plus de chances de trouver ce que nous recherchons. Grâce au processus enseigné dans la CNV, il devient possible de développer une attitude susceptible de faciliter le rétablissement d’une relation bienveillante envers nous-même, et envers autrui.

La Communication NonViolente est une démarche fondée sur la prise de conscience de ce qui facilite ou entrave la communication. Par l’apprentissage et l’intégration d’un processus qui permet de repérer et transformer ce qui suscite la violence, elle donne à chacun la possibilité de vivre des relations solidaires et épanouissantes. La CNV est un excellent moyen pour débroussailler une situation confuse, conflictuelle ou tout simplement douloureuse.

En pratiquant la CNV nous retrouvons le chemin de nos aspirations profondes et cela nous aide à mieux percevoir nos besoins, et à établir nos priorités parmi eux.

La CNV nous propose dans des situations de désaccord et de conflit une trame pour maintenir le dialogue et pour rechercher ensemble une solution créative de coopération.

L’intention de la Communication NonViolente est de créer une qualité de relation et d’empathie, avec soi et avec les autres, qui permet de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun, de manière harmonieuse et pacifique.

Ce processus, mis au point et proposé par Marshall B. Rosenberg, psychologue clinicien collaborateur de Carl Rogers, vise à rappeler ce qui essentiel dans les interactions humaines, et nous aide à améliorer la qualité de nos échanges et de nos vies.

La Communication NonViolente nous invite à être davantage conscients de nos perceptions, à accueillir et gérer nos émotions, à nous relier à nos besoins et nos motivations. Elle permet de « décoder » dans les messages des autres ce qu’ils veulent vraiment dire, derrière des propos ou des comportements qui nous dérangent au premier abord. Sa force est d’apporter de la clarté par rapport à ce que nous vivons, nous voulons et nous disons.

Ce processus ouvre un dialogue sincère, authentique et respectueux. Il nous amène à nous exprimer de façon claire et cohérente, et à écouter l’autre avec une plus grande conscience, une ouverture et une compréhension, dans la qualité de présence et de cœur que nous souhaitons.

Cette démarche insiste aussi sur le fait de formuler avec précision ce que nous souhaitons. Et c’est justement cette demande, exprimée clairement, qui devient l’amorce d’une solution ou d’un dialogue réellement constructif. Cette approche nous propose d’aller vers de réels échanges, vers plus de coopération et de co-création, vers le dépassement des conflits dans le respect et la reconnaissance de chacun.

Elle nous permet de nous réapproprier la confiance et les ressources intérieures nécessaires pour agir sur notre environnement et reprendre du pouvoir sur nos vies, en interdépendance avec les autres.

La Communication NonViolente est plus qu’un processus ou un langage, c’est une invitation à concentrer notre attention là où nous avons le plus de chances de trouver ce que nous cherchons et qui nous fait du bien.

La CNV permet de développer la capacité de :

- énoncer des observations rigoureuses, que nous distinguons et séparons de nos jugements et de nos évaluations.
- différencier nos sentiments de nos interprétations et de nos jugements
- découvrir et exprimer nos besoins profonds (aspirations, motivations...)
- présenter nos demandes de façon positive, concrète et réalisable

La CNV s’adresse à toute personne, de tout âge, désireuse d’améliorer sa relation avec elle-même et avec les autres. Elle est applicable dans différents contextes : personnels, professionnels ou politiques.

Marshall B. Rosenberg en a donné la définition suivante à Lausanne en septembre 2003 (traduction par Godfrey Spencer) :

Une définition de la CNV, par Marshall Rosenberg (Lausanne, 2003) :

« La Communication NonViolente est la combinaison

- d’un langage, d’une façon de penser
- d’un savoir-faire en communication
- et de moyens d’influence qui servent mon désir de faire trois choses :
- me libérer du conditionnement culturel qui est en désaccord avec la manière dont je veux vivre ma vie ;
- accroître le pouvoir de me mettre en lien avec moi-même et autrui d’une façon qui permet au don du cœur de devenir naturel ;
- accroître mon pouvoir de créer des structures qui soutiennent cette façon de donner. »

COMMENT S’INITIER A LA CNV ?

La Communication NonViolente est un processus abordable par tous. Cependant, son application bouleverse souvent nos modes habituels de communication. C’est pourquoi l’apprentissage en groupe facilite l’expérimentation en toute confiance de cette démarche. La formation à la CNV est essentiellement un enseignement pratique. Si la structure du procédé est simple, pour en faire un art de vivre, son intégration nécessite du temps, de la répétition et l’accompagnement entre pairs. Tant il est vrai qu’il est plus facile de voir ce qui se passe chez l’autre que dans notre propre vécu... en effet, l’apprentissage se fait grâce à l’interaction avec les autres autant que par un cheminement personnel. Comme il s’agit de modifier nos façons habituelles de fonctionner, c’est avec des mises en situations, des simulations, que progressivement de nouveaux réflexes peuvent alors devenir naturels.

L’enseignement de la CNV se fait comme une introduction à une nouvelle langue. Avec quelques règles simples pour commencer. C’est en s’exerçant à les appliquer dans des situations réelles du vécu quotidien que nous découvrons la clarté que cet art du dialogue nous permet d’acquérir.

Dans les séminaires du cursus de base, l’approche pédagogique, résolument interactive, permet aux participants d’être co-auteurs de leur évolution, et propose :

- des apports théoriques sur les bases de la CNV

- des exercices pratiques intégrant les apports théoriques visant à assimiler peu à peu des habitudes de communication menant à un dialogue plus satisfaisant (plutôt que de provoquer une attitude offensive, défensive, de silence ou de retrait chez l’autre, ou à réagir soi-même de la sorte).

- des jeux de rôle et exercices à partir de situations vécues, permettant d’apprécier comment celles-ci auraient pu être menées différemment à l’aide de la CNV (expression intègre et écoute bienveillante).

L’Association Française de CNV propose le parcours suivant : (vous trouverez les programmes de stages et adresses des groupes de pratique dans la rubrique Formation)

- pour commencer, la lecture des ouvrages de référence (voir rubrique Bibliographie et article joint), et les conférences permettant d’inspirer notre désir d’améliorer nos relations.

- suivre le cursus de base réparti en 3 modules qui permettent d’aborder les quatre étapes du processus, la danse du dialogue et les différenciations-clés.

- suivre des séminaires d’approfondissement et à thèmes. Afin d’en bénéficier pleinement, un pré-requis d’une durée variable est demandé pour chacun de ces stages

- séminaires d’immersion (minimum 7 jours) : pré-requis, les 3 modules de base.

- IIT (Intensive International Training) de 10 jours animés par Marshall B. Rosenberg et une équipe internationale de formateurs certifiés. Prérequis : module 1 (3 modules de base conseillés).

- groupes de pratique locaux

QU’EST-CE QUE LE CNVC ?

Le Centre pour la Communication NonViolente (CNVC) est une organisation mondiale qui promeut l’apprentissage et le partage de la CNV et aide les gens à résoudre leurs conflits de manière pacifique et efficace, qu’il s’agisse de conflits interpersonnels, au sein d’une organisation ou dans un cadre politique.

Le CNVC est garant de l’intégrité du processus CNV. Il est un point de contact pour obtenir des informations et ressources relatives à la CNV, y compris en ce qui concerne les formations, la résolution de conflits et tout service de conseil en organisation.

Un communiqué du CNVC : « Le Centre pour la Communication NonViolente est une organisation mondiale qui a pour vision un monde dans lequel les besoins de chacun sont comblés de façon pacifique. Notre mission est de contribuer à cette vision en facilitant la création de systèmes au service de la vie.

Nous mettons cela en action en vivant et en enseignant le processus de la CNV, ce qui renforce l’aptitude des personnes à se mettre en lien avec elles-mêmes et avec d’autres, à partager leurs ressources et à résoudre les conflits dans un esprit de bienveillance.

La finalité du Centre pour la CNV à l’échelle mondiale est qu’une masse critique de personnes utilisent la CNV pour participer à l’avènement d’une paix intérieure, interpersonnelle et institutionnelle.

Le Centre pour la CNV désire poursuivre cette fin en utilisant ses ressources de telle sorte que celles-ci soient au service de la vie. Cette masse critique de personnes utilisera le Centre pour la CNV comme un appui pour développer et partager une conscience spirituelle, des compétences personnelles et des aptitudes d’organisation, de façon à s’assurer que les besoins de tous soient comblés et que les conflits entre eux se résolvent de manière pacifique. »

La CNV est enseignée dans plus de 65 pays et se propage toujours plus, touchant la vie de centaines de milliers de personnes dans le monde.

Vous pouvez en découvrir plus sur le CNVC en vous rendant sur son site

QUI EST MARSHALL B. ROSENBERG ?

«  La violence, quelle que soit sa forme, est une expression tragique de nos besoins insatisfaits »

Marshall Rosenberg, docteur en psychologie clinique, a créé et développé le processus de la Communication NonViolente il y a plus de 35 ans.

Il a énormément voyagé aux Etats-Unis et dans de nombreux pays du monde, en faisant connaître le processus de la CNV et en contribuant à la construction de la paix et aux efforts de réconciliation dans des régions déchirées par la guerre.

Depuis son enfance, Marshall a cherché une réponse à deux questions fondamentales :
- si nous, les êtres humains, aimons tellement prendre soin les uns des autres, pourquoi certaines personnes génèrent-elles tant de violence et de souffrance dans leurs interactions, même avec ceux qu’elles aiment ?
- et, inversement, comment cela se fait-il que des personnes parviennent à rester bienveillantes, même dans des circonstances horribles et violentes ?

C’est à partir des réponses qu’il trouva à ces deux questions que Marshall développa la Communication NonViolente, une autre façon de penser, de s’exprimer et d’exercer son pouvoir, qui se différencie nettement de celle dont la plupart des gens dans le monde ont été éduqués à communiquer et à interagir.

Marshall et ses associés enseignent et appliquent la CNV depuis plus de 35 ans dans différents lieux du monde, y compris des zones de conflit et de violence : en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe de l’est, en Irlande, dans le Sud-est asiatique, en Amérique du sud, et aussi aux Etats-Unis, au Canada, en Europe occidentale et en Australie.

La CNV est utilisée pour résoudre les conflits, améliorer les relations et accroître les performances dans virtuellement tous les domaines de l’activité humaine, que ce soient les écoles, les entreprises, les prisons, les hôpitaux et les gouvernements, la police, les bandes organisées, les militaires, les militants, les parents, les enfants et les couples.


Documents joints

Bibliographie CNV
PDF, 55.3 ko

Une liste de livres CD, DVD sur la CNV

Le Monde, 14/12/09, article sur la CNV
PDF, 262.2 ko

Le "langage du coeur", arme anti-conflit

Interview de Marshall Rosenberg par Laurent Montbuleau
PDF, 119.5 ko

UNESCO - 2002
PDF, 157.2 ko

Interview de Marshall Rosenberg avant sa conférence à l’UNESCO le 7 mars 2002